• Des aînés, tisseurs de solidarité entre générations et cultures

  • Il s’agit d’écrire soi-même son autobiographie dans le cadre d’un groupe et de produire ainsi une trace à laisser aux générations futures. L’écriture se fait chez soi, à l’aide de questionnaires et se partage en toute bienveillance lors d’ateliers. Il ne faut pas savoir bien écrire ni avoir vécu une vie extraordinaire pour avoir des choses à transmettre !

    Lucienne nous parle de "J’écris ma vie" (MPEG4, 4.6 Mo)

    En savoir plus

    Articles de cette rubrique

    • En savoir plus

      Le 14 octobre 2020 par Sylvie AT

      « Maintenant que mes parents sont morts, je n’ai plus l’occasion de les questionner sur l’histoire familiale. Je veux que mes enfants puissent avoir des réponses à leurs questions le jour où cela les (...)

      suite

    Galerie vidéo

    • MPEG4, 4.6 Mo
    Haut