• BIENVENUE SUR NOTRE SITE INFORMATIF

  • Ce jeudi 17 janvier, je me glisse dans les couloirs de l’Institut St Dominique pour accompagner Sophie, Emile, Lucienne et Claude à la rencontre de 25 élèves de 5ème secondaire. Objectif : parler d’amour ! Bien décidée à ne piper mot sur un sujet aussi « scabreux », je me cache derrière l’objectif de mon appareil photo tandis que Sylvie annonce le programme : une « mise en bouche » de quelques minutes durant lesquelles nos seniors se présentent sous l’angle de l’amour et puis des sous-groupes rebaptisés « speed-dating » durant lesquels les étudiants passeront nos seniors sous le gril de leurs questions.

    Pas facile de briser la glace face à un sujet aussi intime, mais nos seniors, avec leur franchise, parviennent très vite à mettre les jeunes à l’aise : aucune question ne semble trop personnelle. On rentre rapidement dans le vif du sujet : relations sexuelles, vie de couple, vie en solitaire, …Les garçons deviennent soudain loquaces, les filles tendent l’oreille, tout en restant discrètes. L’atmosphère se réchauffe au point d’oublier qu’il fait – 3°C dehors. Dans les petits groupes, le dialogue se poursuit. Les jeunes s’enhardissent à poser des questions plus personnelles.

    Il y a une grande écoute de la part des jeunes. Leurs visages sont concentrés, leurs yeux parfois surpris. Nos seniors s’animent, parlent avec les mains, rient, chuchotent… Les ados qui étaient venus dans l’espoir de repartir avec la recette de l’amour éternel s’en sont repartis bredouilles. Devant eux, des seniors qui tenaient un drôle de discours: restez vous même quoi qu’il arrive. Faut probablement avoir quelques décennies d’amour derrière soi pour comprendre ce que ce message recèle de vérité et de sagesse… Mais à 17 ans, on n’est pas sage, surtout quand on est amoureux… Ah l’amour, un sujet éternel et universel !

    Haut