• Des tranches de vie et des débats en ligne

  • Lucienne, membre d’Ages & Transmissions a lu tous les textes parus sur magusine au sujet de la Simplicité Volontaire.
    Voici les réflexions que cela lui inspire.

    Je crois que, comme Monsieur Jourdain qui faisait de la prose sans le savoir, j’ai fait de même avec la simplicité volontaire.

    D’abord par la force des choses. Il y avait la guerre et ses restrictions et une famille économiquement très modeste où le jardin était "le légumier du coin" et "la semaine à boucler financièrement" le frein au superflu.
    Pas de voiture chez mes parents. Les plus grands voyages : Wavre-Bruxelles en train pour rencontrer la famille, Wavre-Louvain ou Ottignies pour d’éventuelles visites à l’hôpital. Et c’est tout. Adolescente, un voyage scolaire de trois jours à Paris et en rétho : 8 jours au lac de Côme. Jeunes mariés et jeunes parents, notre grand luxe fut une merveilleuse 2 chevaux beige avec un toit mauve. J’en garde un souvenir ému, tant elle me plaisait.

    Un long chemin de développement personnel me ramène aussi à donner plus de valeur à l’essentiel. Quand on est plus riche à l’intérieur on n’a pas besoin de l’afficher à l’extérieur, et de fait, plein de besoins de consommation s’avèrent alors sans objet.

    Chemin faisant, j’ai bien sûr compensé certaines frustrations en consommant nourriture non nécessaire ainsi que vêtements et autres babioles superflues, mais c’est un peu devenu du passé .

    Maintenant il y a urgence à s’occuper de la planète, des changements climatiques catastrophiques, des rapports nord/sud si cruels et injustes. Notre société en est responsable. En même temps, je ne suis qu’un tout petit grain de sable dans toute cette "mécanique" qui fonctionne si mal. Donc peu de pouvoir.

    Quoique… Beaucoup de grains de sable peuvent former des tas. Mon idée est d’agir par l’exemple non ostentatoire, et s’il faut justifier ou expliquer l’un ou l’autre comportement de SV, que ce soit bref, si possible scientifiquement argumenté.

    Les "plus catholiques que le pape" me hérissent et me laissent un sentiment de suspicion. Mon côté rebelle, sans doute.

    Ma voiture a 14 ans et 85.000 Km au compteur…. Elle m’est utile quand une sciatique ou un autre problème lombaire s’installent dans mon quotidien. Sinon train, tram, bus me conviennent. Toutefois, je craque pour de petits voyages en avion low cost. Ils sont justement "low cost" et conviennent à mon porte-monnaie. Une ou deux fois l’an, un petit séjour en location dans un pays européen comble mon désir de découverte et d’évasion.
    Ce n’est bien sûr pas une bonne idée, mais je pense que "j’ai déjà beaucoup donné" et au crépuscule de ma vie, j’ai envie d’aussi me faire plaisir. Sans remords.

    Mes enfants et leur famille sont très motivés et conscients de ce problème. Mon beau-fils dit : "même si on ne fait rien maintenant, on sera un jour obligé de faire ce choix de simplicité, alors autant être créatif et responsable".
    Quand on choisit, ce n’est pas frustrant.

    J’en ai fini avec mes commentaires, pour le moment.

    Répondre à cet article

    Veuillez vous connecter afin de participer au forum
    Si vous ne possédez pas encore d'identifiants, vous pouvez vous inscrire ici: Inscription

    Forum sur abonnement

    Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

    [Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]


    Forum sur abonnement

    Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

    [Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

    Haut