• Site interactif d’Ages & Transmissions asbl dédié aux tranches de vie et aux débats

  • Je déteste le catastrophisme des médias. Bien sûr le monde est plein d’horreurs : on diffuse à foison des images atroces d’attentats, de cadavres, de blessés sanguinolents et quand il n’y en a plus pour l’objectif, on filme des flaques de sang. Certes, parfois le présentateur avertit que certaines images peuvent blesser les « âmes sensibles » ? Alors pourquoi les montrer ? « C’est de l’information… », voyons !
    Le pire c’est quand il y a une bonne nouvelle à annoncer. Exemple : « Les malades de la grippe A sont moins nombreux depuis un mois » Bravo ! Oui mais « Il s’agit du déclin d’un premier pic, d’autres sont probables ». Ou encore : « On annonce un dégel. » Enfin ? Pas si vite ! « En cas de dégel, virus et bactéries vont se réveiller et des épidémies diverses sont à prévoir ».
    Un jour où, sans doute, il n’y avait pas de catastrophe du jour à montrer, France 2 a diffusé, dans le journal de 20 heures, des vues de la terrible inondation de… 1910 à Paris. Mais ce n’était pas suffisant ; le présentateur a rappelé à plusieurs reprises qu’un tel débordement de la Seine arriverait encore tôt ou tard et que les destructions et les victimes seraient beaucoup plus nombreuses, étant donné la grande concentration des immeubles et de la population.
    Sur ce, bonne nuit, les Parisiens !

    Répondre à cet article

    Veuillez vous connecter afin de participer au forum
    Si vous ne possédez pas encore d'identifiants, vous pouvez vous inscrire ici: Inscription

    Forum sur abonnement

    Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

    [Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

    Forum

    • message  3714

      Haro sur le catastrophisme des medias, par Jean N.

      21 mars 2012, par Dominique Lejeune

      Bonjour, je lis avec intérêt votre article, et je pense au caractère hypnotique de l’information telle qu’elle nous parvient en cas de faits divers dits exceptionnels.
      J’ai eu l’occasion de vivre régulièrement à quel point celà nourrit l’angoisse et toutes ses manifestations (y compris le délire…) chez les personnes qui sont plus fragiles.
      Celà semble dépriver certains du choix même de fermer la ra dio ou la télévision et de rester ainsi dans un état proche de la transe. Il me semble que celà perverti la notion même d’empathie et de communion.
      Comment rester informé, intéressé par ce qu’il se passe dans le monde et ne pas sombrer dans l’impuissance et la désespérance!? Il me semble que participer concrêtement à un projet de protection de l’humain est de nature à aider à dépasser le seul registre du débordement émotionnel. A chacun de trouver là où il souhaite s’investir! Pour que toutes les gouttes d’eau fassent des rivières.Cordialement à vous, Dominique


      Forum sur abonnement

      Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

      [Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

    • message  1800

      Haro sur le catastrophisme des medias, par Jean N.

      10 février 2010, par Kitty

      Je suis d’accord que les nouvelles diffusées par les médias
      battent tous les records dans la série "catastrophes". Hélàs, c’est la dure réalité des choses et il faut quand même constater que la majorité de la population mondiale est plus proche et plus à même de comprendre les mots faim, chômage, grève, délocalisation, dégâts des eaux, tremblements de terre, explosions, attentats, criminalité, maltraitance…et j’en passe. On peut évidemment plutôt se tourner vers des émissions comme Place Royale ou la soirée des 40 ans de mode de Sonia Rykiel qui a coûté je ne sais combien de millions d’euros ou encore d’ autres feuilletons
      comme ces pauvres "Desperate Housewifes"…mais n’est ce pas jeter de la poudre aux yeux et juste une manière de faire encore plus ressentir ce gouffre des inégalités sociales
      Heureusement les médias c’est aussi les émissions littéraires,scientifiques,artistiques, les découvertes, les voyages,les variétés et autres comédies ou séries comiques.
      Nous avons heureusement chez nous la liberté de presse et le choix d’une large gamme de journaux, revues, etc…
      A nous de choisir ce qui nous convient. Ce que, personnellement, je réprouve avant tout, c’est la presse à scandales qu’elle soit orientée "atrocités" ou "histoires à la guimauve"
      La neige est de retour…les enfants sont heureux… les seniors beaucoup moins….
      A bientôt.
      Kitty


      Forum sur abonnement

      Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

      [Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

      • message  1801

        Haro sur le catastrophisme des medias, par Jean N.

        10 février 2010, par Michèle

        Moi, je trouve qu’il faudrait rendre obligatoire une rubrique "coup de chapeau" dans le Journal Télévisé !


        Forum sur abonnement

        Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

        [Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]


    Forum sur abonnement

    Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

    [Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

    Haut