• Site interactif d’Ages & Transmissions asbl dédié aux tranches de vie et aux débats

  • Ce texte est issu de notre recueil d’histoires vécues imprimé sous forme de livre « Et la lessive - Instantanés sur l’évolution de la femme au 20e siècle »

    Eté 1975

    Très jeune ado, j’assistais à une discussion entre filles qui se plaignaient des mecs. A un moment, je suis intervenu pour dire :
    – Hé, là, une minute ! On n’est pas tous comme cela. MOI je ne suis pas comme cela !
    Une des filles s’est tournée vers moi et, fort gentiment je dois dire, m’a répondu :
    – Oui, OK, mais toi t’es pas vraiment un mec.

    J’ai mis six mois à m’en remettre.

    Eté 1985

    Un rat se mourait dans le jardin. Ma compagne de l’époque m’a appelé et m’a dit :
    – Fais quelque chose !
    L’animal faisait pitié à voir. Il y avait cette sale blessure sur sa hanche. J’ai répondu à ma compagne :
    – Pourquoi moi ?
    Elle a inspiré profondément et elle a soufflé (pédagogue) :
    – Parce que t’es un mec !
    J’ai répondu sans respirer :
    – Depuis la révolution féministe, ce genre de considération n’est plus de mise. Tu peux parfaitement t’occuper de cela .
    Elle a dit :
    – Qui fait la lessive ?
    Piégé. J’ai simplement répondu :
    – OK, j’y vais.
    Le rat me regardait avec des yeux doux pas même suppliants. Une boule s’était installée dans ma gorge. Dans mon dos j’entendais ma compagne : « Quelle horrible bestiole ! ».
    J’ai dit au rat : « Je suis désolé, vieux » et lui ai donné un coup de pelle sur la nuque, aussi proprement que possible. J’ai fait disparaître le corps. En revenant, ma compagne m’attendait avec une drôle d’expression sur le visage, quelque chose de dur que je ne lui connaissais pas.
    Je lui ai demandé :
    – Kais kiss se passe ?
    Elle a répondu :
    – Pour vous les mecs, on dirait que tuer ça vous excite !
    Et elle a tourné les talons et elle a disparu dans la maison.
    J’ai grillé une cigarette dans le jardin avant de rentrer. Arrivé au mégot, je murmurais encore : « Je suis désolé vieux, je suis tellement désolé… ».

    Moralité : le chemin est plus long que prévu mais pas toujours pour les raisons qu’on croit.

    Répondre à cet article

    Veuillez vous connecter afin de participer au forum
    Si vous ne possédez pas encore d'identifiants, vous pouvez vous inscrire ici: Inscription

    Forum sur abonnement

    Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

    [Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

    Forum

    • message  1492

      Eté 1975 , été 1985 , par Pierre R.

      2 janvier 2010, par Elodie

      Exact, pas toujours pour les raisons que l’on croit ! eco ptz


      Forum sur abonnement

      Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

      [Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]


    Forum sur abonnement

    Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

    [Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

    Haut