• Site interactif d’Ages & Transmissions asbl dédié aux tranches de vie et aux débats

  • Ce texte est issu de notre recueil d’histoires vécues imprimé sous forme de livre « Et la lessive - Instantanés sur l’évolution de la femme au 20e siècle »
    Nous sommes dans les années 60.
    L’enseignement supérieur mixte n’est pas souhaitable pour une jeune fille de mon milieu. Mes parents me retirent de l’école d’ « Art Déco » que je fréquente avec énormément de plaisir. C’est idiot ! Dans quelques mois, j’aurai mon diplôme d’enseignante.
    Après une parfaite éducation religieuse d’« oie blanche », toute modeste, soumise et réservée que je suis, je dois me métamorphoser en séductrice pour piéger le mari obligatoire. Il n’y a pas d’autres perspectives pour une jeune fille de « bonne famille » sinon rester vierge ou devenir la vieille fille entièrement dévouée à ses chers parents et aux bonnes œuvres.
    J’ai 19 ans, il est grand temps de m’inscrire à un cours de danse qui, en réalité, est la première étape de la chasse au mari.
    A ce plan tout tracé, j’en superpose un autre. Comme nous vivons en province, nous avons heureusement un pied-à-terre à Bruxelles. Economisant sur l’argent servant à l’achat de jolies toilettes, je m’inscris dans une école d’architecture d’intérieur. Je n’y ai pas fait l’école buissonnière mais bien les vacances buissonnières.
    Quelques années plus tard, me voici armée d’un bon diplôme. Très vite, j’ai un engagement à l’essai chez un bon décorateur. Je suis aux anges. Ce métier me passionne.
    Lorsque je me précipite en province pour annoncer la bonne nouvelle à mes parents, c’est la stupeur !
    – Mais enfin, Anne ! Où donc as-tu la tête ? Es-tu devenue folle ? Dans notre milieu, une femme ne travaille pas.
    J’argumente de toutes les manières possibles : rien n’y fait.
    – De toute façon, si tu travailles, tu priveras quelqu’un d’un revenu indispensable pour lui.
    L’argument est sans appel. Je ne peux supporter la culpabilité de priver une personne d’un salaire.
    Tout est dit, l’incident est clos.

    Répondre à cet article

    Veuillez vous connecter afin de participer au forum
    Si vous ne possédez pas encore d'identifiants, vous pouvez vous inscrire ici: Inscription

    Forum sur abonnement

    Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

    [Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]


    Forum sur abonnement

    Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

    [Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

    Haut