• Site interactif d’Ages & Transmissions asbl dédié aux tranches de vie et aux débats

  • Vivre sans amour est difficile sinon impossible; le bonheur est un état de bien-être. Qui pourrait trouver le bonheur sans aimer et sans se savoir aimé? Pourtant, je ne veux pas vous parler d’amour ni de bonheur mais d’humeur. Alors pourquoi associer les trois ? Parce que, je crois qu’ils sont indissociables. Autant est-il facile d’aimer celui qui se présente de bonne humeur et inversément difficile d’aimer un homme, une femme et même un enfant de mauvaise humeur. Ceci m’amène à poser une autre question, comment suis-je perçu? Est-il facile aux autres de m’aimer? Certains matins, je me lève de mauvaise humeur. Très vite, je prends conscience que mes relations seront difficiles. J’ai alors deux choix; ou bien, j’imposerai à mon entourage mon mécontentement ou bien j’essayerai de changer mes états d’âme ce qui permettra aux autres de m’aimer plus facilement. Pour connaître la source de mes bonnes ou mauvaises humeurs, je crois devoir chercher plutôt à l’intérieur de moi qu’à l’extérieur. Pour justifier mes mauvaises humeurs, j’ai encore trop souvent l’habitude de chercher dans mon entourage et mon environement.

    Pour changer à court terme mon humeur, je vois quelques pistes:
    1. Le croyant demandera l’aide de Dieu pour lui permettre de changer le disque !
    2. L’incroyant prouvera au croyant qu’il est en mesure de changer par lui-même.
    3. Rechercher dans notre mémoire les moments où nous étions plus heureux
    4. Se servir de l’humour puisé dans le disque dur.

    Pour trouver le bonheur donc la bonne humeur de manière plus durable, je m’appuie sur quelques réflexions de Mathieu Ricard, auteur de" Plaidoyer pour le bonheur"
    Il dit:
    1. Un bonheur égoïste est impossible car il donne une importance excessive à soi-même
    2. Le plaisir, reste personnel et ne se partage pas, il s’use à mesure qu’on en use.
    3. Le bonheur rayonne et croît à mesure qu’on devient familier de ce stade de plénitude.
    4. Le bonheur est possible pour tous, il pousse à la création, il est joyeux.

    Répondre à cet article

    Veuillez vous connecter afin de participer au forum
    Si vous ne possédez pas encore d'identifiants, vous pouvez vous inscrire ici: Inscription

    Forum sur abonnement

    Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

    [Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

    Forum

    • message  37

      Ressentis...

      10 décembre 2003, par girouette

      Alors pour toi le bonheur c’est de la bonne humeur… ?
      Pour moi quand je suis de bonne humeur, c’est un état d’excitation, de joie… un état qui est passagé, qui révèle un certain ressentiment qui sera suivi par un autre, etc.
      Le bonheur serait plutôt de pouvoir exprimer exactement ce que je ressens, tant la bonnne que la mauvaise humeur avec au fond de moi, une certain sérénité.
      Je ne pense pas qu’on puisse s’empêcher d’être de mauvaise humeur, par contre on peut s’y attendre et le vivre sans aigreurs ou déprime excessive… ou besoin d’y échapper.
      Qu’en penses-tu ?


      Forum sur abonnement

      Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

      [Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

      • message  49

        > Ressentis...

        28 décembre 2003

        Merci, Girouette d’avoir lu et surtout d’avoir répondu à ma réflexion sur le bonheur.
        Je suis cependant un peu perplexe lorsque tu crois avoir compris que le bonheur est pour moi uniquement la bonne humeur. Je dirais plutôt que la bonne humeur est facile et pratiquement automatique lorsque je suis satisafait de moi-même.
        Se pose maintenant la question de savoir quand est-ce que je suis satisfait? La, je puis répondre, sans risque de me tromper, que je suis chaque fois satisfait de moi-même lorsque j’ai été agréable avec les autres et que par conséquent je me sens aimé.


        Forum sur abonnement

        Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

        [Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

        • message  178

          > Ressentis...

          12 janvier 2005, par Lulu

          La bonne humeur je sais ce que c’est.Enfin.. je crois.
          Je l’ai ressentie plusieurs fois.
          C’est chouette, ça me rend belle, souriante, accueillante, apaisante, rassurante, tonifiante, confiante….eternelle presque!!
          Ca vient comme ça, parfois, ça monte de l’intérieur de moi et ça se voit à l’extérieur.
          Ce que je ressens alors c’est UN moment de bonheur, de satisfaction d’être ,pour un instant, en harmonie universelle.
          J’ai servi pendant une brêve seconde à relayer une onde optimiste qui passait par là…
          Mais surtout ne me demandez pas ce que c’est que le BONHEUR ou l’AMITIE ou l’AMOUR.
          Ca je ne connais pas!


          Forum sur abonnement

          Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

          [Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]


    Forum sur abonnement

    Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

    [Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

    Haut