• Site interactif d’Ages & Transmissions asbl dédié aux tranches de vie et aux débats

  • accessibilite

      fontsizeup fontsizedown Enregistrer au format PDF

    Recherche

    Articles associés

    Mis en ligne le 11 novembre 2008

    11 novembre

    Messes commémoratives
    Chants patriotiques
    Monuments fleuris, anciens combattants ou combattantes, anciens résistants ou résistantes mis à l’honneur.

    Et moi je pense à ma mère, à mes grands mères, à toutes ces femmes
    qui, entre deux bombardements, deux passages de « robots », nous cultivaient et cuisinaient des rutabagas, faisaient la queue avec nous les enfants pour les denrées rationnées, partaient pour des kilomètres à vélo acheter du beurre à prix d’or dans les campagnes, de la farine dans les moulins, nous confectionnaient des gâteaux de carottes, des puddings à la saccharine et à la crème de lait .

    Qui nous cachaient (croyaient-elles) la disparition de notre oncle arrêté chez lui à coups de crosse par la Gestapo, l’absence totale de nouvelles de notre oncle prisonnier de guerre, leur colère contre notre oncle qui avait accepté d’être échevin dans une ville occupée par l’ennemi.

    Qui feignaient de na pas savoir que mon père, au lieu d’aller travailler chaque matin, partait saboter un pont ou un ouvrage stratégique.
    De ne pas savoir que ma jeune tante et son amoureux allaient régulièrement porter des correspondances à des résistants cachés.

    Qui ont du annoncer à nos prisonniers enfin revenus de guerre la mort d ‘une partie de leurs proches dans les bombardements.

    Je pense aussi aux femmes palestiniennes, américaines, africaines, irakiennes, israéliennes et autres, à toutes celles qui vivent les hostilités seules et malgré elles, qui se battent pour conserver la vie de leurs enfants, celle des anciens et des plus faibles.
    Je pense à toutes celles là qui trouvent quotidiennement le pain et les paroles contre la peur et les cauchemars, celles qui s’en vont par les chemins dangereux chercher eau, nourriture et remèdes indispensables et n’ont parfois comme nouvelles de leurs hommes que les informations dramatiques des médias.

    Celles qui doivent, en temps d’occupation par l’ennemi, se battre pour garder l’intégrité physique et celle de leur famille, quand elles ne succombent aux violences réservées à la population civile.

    Aujourd’hui, 11 novembre, je pense très fort à elles, qui n’auront jamais ni médaille, ni monument, ni funérailles glorieuses.

    Anne-marie F.

    Répondre à cet article

    Veuillez vous connecter afin de participer au forum
    Si vous ne possédez pas encore d'identifiants, vous pouvez vous inscrire ici: Inscription

    Forum sur abonnement

    Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

    [Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

    Forum

    • message  3215

      Onze novembre ... par Anne-marie F.

      12 novembre 2011, par lucienne E.

      J’apprécie grandement les valeurs exprimées par Anne-Marie à propos du 11 novembre et des commémorations. Toutes ces guerres qui n’en finissent jamais de par le monde et traînent leurs lots de souffrances pour les combattants, leurs femmes et leurs enfants. Maintenant que je suis adulte et peut mieux comprendre.
      Par contre quand j’étais enfant, déjà en première année primaire (en 1946!) le 11 novembre, c’était un moyen de récupérer des points de civisme et de bonne conduite! Quoique très bonne élève en classe, je me distinguais aussi par beaucoup de bavardages, de chahutages, de clowneries et les points de conduite désastreux qui vont avec. Chaque année, les autorités communales organisaient un cortège vers un monument qui se trouvait à 5 km de l’école. La participation de la délégation scolaire n’était pas obligatoire, bien que fort recommandée. 5 km, à l’aller, idem au retour, écouter de longs discours auxquels on ne comprenait pas grand’chose, se taire bien rangées deux par deux, parfois dans le froid et la pluie et tout cela un jour de congé! Quel programme. Et pourtant j’y suis allée chaque 11 novembre de mes six années primaires! 10 points de bonne conduite étaient toujours bons à prendre et surtout utiles à récupérer! Lucienne E.


      Forum sur abonnement

      Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

      [Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

    • message  3211

      Onze novembre ... par Anne-marie F.

      11 novembre 2011

      Par hasard je découvre ce texte.
      Par hasard ? Non pas tout à fait, car subtilement j’ai été guidé et amené à les découvrir.
      J’y ai découvert une mémoire différente de la mienne, car plus jeune que l’auteur(e), j’ai vécu ces mêmes événements; ceux-ci sont gravés différemment.
      Elle me reconnaîtra.


      Forum sur abonnement

      Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

      [Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

      • message  3214

        Onze novembre ... par Anne-marie F.

        12 novembre 2011

        Oui je te reconnais mon petite frère, mais écris donc de temps en temps ta version de ton enfance. Ce serait gai de comparer. Tous, nous avons notre vision et notre sensibilité différente devant les mêmes évènements.


        Forum sur abonnement

        Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

        [Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

    • message  3208

      Onze novembre ... par Anne-marie F.

      10 novembre 2011, par Hortz Christel

      Bonjour Anne-Marie et merci pour ce texte-cri. Je suis jeune encore, mes parents étaient des enfants pendant la guerre et je n’ai pas connu mes grands-parents, mais, cela ne m’empêche pas de penser souvent à ces femmes et ces hommes qui luttent pour que le soleil ne laisse jamais la place à l’obscurité !
      Merci
      Christel


      Forum sur abonnement

      Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

      [Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

    • message  1225

      Onze novembre ... par Anne-marie F.

      12 novembre 2008, par romyo

      Je trouve ce texte d’actualité, bien sûr, très bien ! Normalement, nous ne devrions attendre une journée "festive" pour penser à tous ceux, toutes celles qui ont été et sont vivent encore, si nous pouvons appeler cela vivre! Cela arrive malheureusement un peu partout et malgré le souvenir de ces "misères" cela ne change pas ! Vous qui êtes aux Gouvernements, en tête de certaines oeuvres charitatives, persistez à venir en aide, à finir ces combats inutiles, les pauvres gens ne demandent rien ! Ce sont de nombreux gouvernements en cause qui en sont responsables ! certains plus et d’autres moins. Mais OUVREZ LES YEUX rendez vous compte qu’il n’y aura jamais de fin si personne…


      Forum sur abonnement

      Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

      [Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]


    Forum sur abonnement

    Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

    [Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

    Haut