• Site interactif d’Ages & Transmissions asbl dédié aux tranches de vie et aux débats

  • Sadam a été pendu. Spectacle télévisé à l’intention du monde entier.

    La peine de mort était encore prononcée en Belgique jusque dans les années 90 mais elle n’était jamais appliquée en temps de paix. Or, en 1946 et 47, notre pays était toujours juridiquement en état de guerre, aucun traité n’ayant été signé avec l’Allemagne. De nombreuses exécutions eurent lieu. Le poids de l’opinion publique étant déterminant, les premiers individus arrêtés ont été lourdement condamnés : des lampistes, presque toujours. Les collaborateurs réfugiés hors frontières, notamment des intellectuels, des journalistes souvent plus responsables pour avoir prôné avec talent la collusion avec l’ennemi, n’ont été repris que bien plus tard et ont bénéficié comparativement d’une grande indulgence. Degrelle, condamné par contumace n’a jamais été extradé d’Espagne.

    J’ai été journaliste et reporter photographe de 1946 à 1948.
    A ce titre, j’ai assisté à l’exécution publique d’un sans grade. Le supplice avait lieu dans une espèce de cirque naturel de la citadelle de Namur, dont les escarpements, à l’aube, étaient remplis de spectateurs, tenus à distance par un imposant service d’ordre. Ils avaient vue plongeante sur le tragique poteau, le cercueil de bois blanc en attente, le peloton de gendarmes, tous volontaires, l’arme au pied. Personne parmi les curieux amateurs ou professionnels, moi compris, ne ressentait de pitié à l’égard du condamné, un délateur très actif. Œil pour œil… Ce n’est qu’après le dénouement du drame que j’ai réalisé l’horreur de cette matinée, la mort programmée d’un homme, quelle que soit sa faute. La presse était autorisée à occuper les premières places du macabre spectacle mais avec interdiction de photographier. Je décline l’offre. A une quarantaine de mètres du lieu du supplice, s’élève un bâtiment occupé par quelques soldats qui jouissent du spectacle à une fenêtre de l’étage où ils m’accueillent. Je découvre l’ensemble de la scène, en plan large et éloigné, pour que la photo souhaitée par le journal donne un aspect général de la funèbre cérémonie, sans gros plan sur un homme ensanglanté. Je ne disposais d’ailleurs pas d’un téléobjectif. Je prends plusieurs clichés. Les gardiens amènent le condamné accompagné d’un aumônier militaire, l’attachent au poteau, les yeux bandés, dos tourné au peloton d’exécution, en signe d’infamie, comme traître à son pays. Quand l’officier crie « en joue », je lève l’œil de mon viseur et regarde de mes deux yeux.
    « Feu » : un pantin disloqué s’écroule, je suis trop loin pour voir l’impact des balles et le sang qui doit teinter l’herbe printanière. L’officier commandant le peloton s’avance revolver tendu sur la nuque du gisant. Le coup de grâce claque et se répercute en échos multipliés dans les allées de la citadelle sous les applaudissements du public.
    C’est d’alors que date mon opposition à l’exécution capitale et je ne fais pas d’exception pour cette crapule de Sadam

    Répondre à cet article

    Veuillez vous connecter afin de participer au forum
    Si vous ne possédez pas encore d'identifiants, vous pouvez vous inscrire ici: Inscription

    Forum sur abonnement

    Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

    [Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

    Forum

    • message  649

      Sadam a été pendu par Jean N.

      16 janvier 2007, par Jibé

      Le sujet ne prête certes pas à rire.Mais pourquoi alors ce "Sadam
      a été pendu par Jean N."? Il y a quelques mois, nous avions eu droit à
      "Luc,notre fils interrompu par Elia", qui était sa mère si je me souviens bien. Humour noir ou quoi?


      Forum sur abonnement

      Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

      [Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

      • message  650

        Sadam a été pendu par Jean N.

        16 janvier 2007, par Michèle, A&T rédac

        Merci Jibé, tu as mille fois raison !
        Et on ne s’en était même pas aperçu, comme quoi quand on a le nez à fond dans quelque chose, il est bien utile d’avoir "l’oeil" extérieur.


        Forum sur abonnement

        Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

        [Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

        • message  651

          Sadam a été pendu par Jean N.

          17 janvier 2007, par Françoise V

          Je voudrais comprendre pour éviter des impairs. Quel rapport en Saddam et Luc ? Les deux sujets m’ont semblé respectables et les propos respectueux…Existe-t-il des sujets tabous sur ce site ?


          Forum sur abonnement

          Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

          [Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

          • message  652

            Sadam a été pendu par Jean N.

            17 janvier 2007, par Jibé

            Madame V.,
            Pas de panique!Jean N. n’a pas pendu Sadam de ses propres mains ni Elia interrompu son fils Luc, contrairement à ce que le typographe de Magusine a essayé de nous le faire croire.Relisez les titres de ces articles et vous comprendrez.


            Forum sur abonnement

            Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

            [Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

            • message  653

              Sadam a été pendu par Jean N.

              18 janvier 2007, par Michèle, A&T rédac

              Mais qui es-tu Jibé ? ;-)
              Ceci est simplement de la curiosité de ma part …


              Forum sur abonnement

              Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

              [Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

            • message  654

              Sadam a été pendu par Jean N.

              18 janvier 2007, par Françoise.V.

              A JB
              TILT !!! La pièce est tombée. Honte sur moi et vive la ponctuation …


              Forum sur abonnement

              Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

              [Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

      • message  659

        Toutes mes excuses ...

        24 janvier 2007, par Philippe

        Je me dois de présenter mes plus sincères excuses à « Elia » et « Jean N. » mais aussi à cinq autres auteurs pour qui mes « ERREURS de PONCTUATION » ont sensiblement modifier le sens du titre des articles concernés. (Les corrections sont, à ce jour, effectuées)
        Je m’abstiendrai de faire d’autres commentaires à l’exception d’un seul : votre anonymat, JiBé, est plus que regrettable.
        Philippe (A&T)
        La critique est aisée, mais l’art est difficile.

        Destouches.


        Forum sur abonnement

        Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

        [Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

        • message  660

          Toutes mes excuses ...

          25 janvier 2007, par Jibé

          Monsieur Philippe,
          je ne comprends vraiment pas pourquoi vous présentez,avec une pointe de susceptibilité,des excuses à des personnes qui - au vu des messages affichés sur ce sujet - ne manifestent aucune plainte ni aucun reproche à qui que ce soit.
          Mon intervention du 16 janvier ne vise personne en particulier. Seuls le choc des mots et l’effet provoqué par un titre orphelin d’une virgule m’ont fait rire. Mon imagination - la folle au logis - a perçu le côté comique, drôle, parce qu’inattendu, de la formulation. Suite à la parution de mon texte, j’ai reçu deux réponses qui m’ont conforté dans le choix du ton de mon intervention.Celle de Michèle, A&T, qui me dit:"Merci, Jibé, tu as mille fois raison!" Et puis celle de Françoise V., qui après une délicate hésitation, me répond finalement avec beaucoup d’humour:"Tilt! La pièce est tombée…"
          (HUMOUR! Le mot est lâché! Voilà un excellent sujet pour un 4ème débat.)
          Vous qualifiez mon anonymat de "regrettable". Il ne l’est pas plus que celui de la grosse majorité de vos intervenants. Car, au fait, qui est Jean N.,Françoise V., Dadu, Clodomir, et je m’arrête ici ? Ne vous demande -t-on pas votre pseudonyme lorsque vous terminez votre réponse ?
          La critique est aisée, me dites-vous.Vous sentez-vous visé au 1er degré ? Alors pardonnez-moi de vous avoir traité de "typographe". Sachez aussi que kom,tout 1;chat qu’un.ilma-"rive de fer des, fôte d’or tografe: é de pong tua?sion (
          "Je me presse de rire de tout de peur d’être obligé d’en pleurer" Beaumarchais
          Jibé, mis en cause, mais désolé de devoir répondre par cette voie publique.


          Forum sur abonnement

          Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

          [Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

          • message  680

            Toutes mes excuses ...

            15 février 2007, par Jean Nicaise

            Jean N s’appelle Jean Nicaise. J’ai signé ainsi d’autres messages sur ce site. Cela étant, j’ai cru que je manquais d’humilité en affichant son nom à tout propos. Mais puisque que certains pourraient penser que c’est par couardise que j’ai utilisé mon initiale à propos de la pendaison médiatisée de l’horrible Sadam, je signerai dorénavant avec mon nom complet, mes interventions sur ce merveilleux moyen de communication qu’est At Magusine. Il a en outre le mérite de permettre à chacun d’user d’un pseudonyme.


            Forum sur abonnement

            Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

            [Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

    • message  644

      Sadam a été pendu par Jean N.

      14 janvier 2007, par Fernand

      Merci Jean pour ton descriptif de la scène à Namur. Tu laisses à ton lecteur la liberté d’être"Pour ou Contre" En ce qui me concerne je dois te dire que je ne sais pas. D’une part, quand l’autorité tue parcequ’on a tué c’est évidemment contradictoire. D’autre part,lorsqu’on libère un meurtrier et que celui-ci tue une deuxième fois, le pouvoir public est également responsable. Il n’a pas évité une autre victime innocente. Alors qu’il en avait les moyens.


      Forum sur abonnement

      Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

      [Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

    • message  643

      Sadam a été pendu par Jean N.

      13 janvier 2007, par Françoise V

      Que ton témoignage est intéressant!
      Je suis aussi opposée à la peine capitale qui abaisse celui qui pense rendre justice au niveau de l’assassin. Mais…Il est une photo de presse que je n’oublierai jamais, celle des civils kurdes gazés par Saddam. Un amas confus de femmes écroulées dans leurs voiles bariolés. Un seul détail net : au premier plan, une mère avait, dans la mort, laissé échapper son enfant, un nourrisson au maillot qui, renversé en arrière,fixait le lecteur des ses yeux dilatés et de sa bouche grande ouverte… L’horreur! L’absurdité! Alors, Saddam? je ne puis éprouver aucune compassion pour lui. J’ai envie de dire: "Il l’a mérité" sans pourtant m’approuver. Mais je me refuse à m’apitoyer sur cette mise à mort!
      Merci, Jean.


      Forum sur abonnement

      Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

      [Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]


    Forum sur abonnement

    Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

    [Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

    Haut