• Site interactif d’Ages & Transmissions asbl dédié aux tranches de vie et aux débats

  • Autres articles dans cette rubrique

    Le réveillon de Noël. Je devrais être joyeuse. Je ne le suis pas. C’est la première fois que je suis seule la nuit du réveillon. C’est dur.

    Suis-je triste parce que je reviens de chez ma maman ? Chaque fois, la quitter me fait pleurer. C’est encore pire un soir comme celui-ci. Elle, une femme si forte, si dure, si femme « chef », si femme «gendarme« , elle est devenue, en si peu de temps une petite vieille, si soumise, si tristounette. Maman, s’il te plaît, fais un effort, tu es une future centenaire alors fais-le bien. J’aimerais tellement te voir sourire, t’entendre rire. Il y a de quoi, encore toujours.

    Je suis là. Le soir du réveillon. Seule. J’ai allumé un feu , j’ai ouvert une bonne bouteille de champagne, j’ai préparé un plateau avec les restes d’hier. Ah oui, hier c’était bien. Mon fils est venu avec sa petite famille. On a fêté Noël avec deux jours d’avance mais qu’est ce que c’était bien. Je vous aime tant. J’aime vous avoir avec moi.

    J’ai mis un disque. Non, pas de la musique de Noël, je n’ai pas. Du Count Basie. J’ai toute une série de disques de jazz. Stan Getz après ?

    Et alors ? Et si j’allais voir Magusine ? Il paraît qu’il y a de bons articles ? Qui pourraient remonter mon « moral » ? J’y vais.

    Et oui, eh oui. J’avais oublié Expo 58. J’avais promis d’écrire un petit mot sur mon expérience Expo 58. J’avais oublié. Et si j’ m’y mettais ce soir ? Pourquoi pas ? Tiens c’est le titre d’un ancien magazine . Qui se rappelle ?

    Expo 58. J’avais dix-huit ans. J’étais arrivée à Gand, après six ans de pensionnat. Seule fille parmi des centaines de garçons. Merveilleux. Je « kottais ». Les cours étaient, ou faciles, ou marrants. La vie était plus que belle.

    Après quatre mois, j’avais un amoureux. Gust. Il habitait Bruges et faisait la navette entre Bruges et Gand. Mais … il avait aussi une Vespa !

    Ma première sortie avec lui en Vespa a été à Expo 58. Par l’ancienne route. Que c’était bien. J’étais à l’arrière, je m’agrippais à lui et tout de suite j’ai pu, virer à droite, à gauche avec lui. Pas de problème. Mon corps suivait le mouvement. Simple. Oui, pas de problème. Un pur bonheur.

    On a pris l’ancienne route entre Gand et Bruxelles. Pour arriver à l’Expo 58. Au Heysel. Je n’avais jamais entendu parler du Heysel avant. L’atomium ! Le pavillon Russe, pas gentil du tout. Le pavillon Américain, super. La foule ! Partout. Je n’avais jamais vu autant de monde ensemble. De la folie. Et la Belgique Joyeuse ! Je ne savais pas. J’ai appris bien plus tard que oui, la Belgique Joyeuse ça existait. Il y avait les hôtesses. Superbes et distantes. Oui, qu’est ce que c’était bien. Une journée de rêve ? Bien plus que ça.

    Retour en Vespa. Le même bonheur. Quand Gust m’a proposé d’aller à la Côte d’Azur pendant les vacances de Pâques, en Vespa, je n’ai pas hésité longtemps. C’était oui. Pour Gust ? C’est ce qu’il croyait, lui. Pour la Vespa ? Moi, c’était ça.

    Je parle plus de la Vespa que de l’Expo 58 ? Oui peut-être. Mais,encore aujourd’hui je vois de ma chambre, en temps clair, une des boules de l’Atomium. Je ne veux pas qu’on y touche. J’y tiens. En souvenir de ???

    Entretemps il est dix heures, le soir du réveillon. Ma bouteille est bien entamée. Je n’ai pas mangé mon dessert. Je dois tenir jusqu’à minuit ? C’est pas possible.

    Expo 58. J’avais 18 ans. La vie était belle. J’étais insouciante. J’étais heureuse, enfin je suppose. C’était merveilleux.

    Aujourd’hui j’ai 67 ans. Je suis seule. Dois-je vivre de mes souvenirs heureux ? M’en contenter ? Non, je me rebiffe …

    Joyeux Noël quand-même !

    Répondre à cet article

    Veuillez vous connecter afin de participer au forum
    Si vous ne possédez pas encore d'identifiants, vous pouvez vous inscrire ici: Inscription

    Forum sur abonnement

    Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

    [Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

    Forum

    • message  753

      Atomium, 5 mai 2007

      5 mai 2007, par celine hage (atomium)

      Chère madame;
      Je vous écris depuis la réception de l’Atomium. Je suis hôtesse d’accueil à l’Atomium, et je suis tombée sur votre article par hasard en fesant une recherche. Votre témoignage m’a beaucoup touché, je suis toujours heureuse d’entendre des histoires de visiteurs de l’expo 58. Nous avons beaucoup de grands parents qui reviennent à l’atomium comme en pélerinage pour montrer à leurs enfants et petits enfants ce qu’ils ont vu il y a 50 ans à l’expo. J’aime toujours échanger des impressions avec ce public-là. Au fur et à mesur que mes jours de travail avancent et que je raconte aux visiteurs tout ce que je sai sur l’expo et sur l’atomium, me vient le sentiment curieux d’être née trop tard. J’aurant tant voulu connaitre tout ça!
      Il est bientôt 15 heures, ici ça ne désemplit pas, les visiteurs d’aujourd’huis sont ravis et circulent avec l’insouciance des visiteurs de 58. Des enfants jouent et tournent autour des piliers en métal,l’atomium vit, l’atomium a bientot 50 ans, et il fait beau dehors.
      Salim, qui lis ce que j’écris par dessus de mon épaule, me dit de vous écrire ceci: "je suis steward à l’atomium et je vous envoie mes amitiés".
      Nous serions heureux de vous accueillir un de ces jours dans l’atomium rénovée. Vous découvrirez que les hôtesses "nouvelle génération" sont des plus sympatiques et seront très heureuses de partager avec vous leurs impressions sur l’atomium.
      Voici mon adresse e-mail:
      celinepointhage@hotmail.com


      Forum sur abonnement

      Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

      [Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

    • message  645

      24 décembre 2006 par Josette D.

      14 janvier 2007, par fernand

      Merci Josette pour ton beau récit. Dois-dire Gust et Vespa ou Vespa et Gust. Quelques soit le bon choix, ils semblent tous deux passés. Pour éviter de tomber dans la nostalgie, nous sommes obligés de vivre au présent. Voulant éviter de revivre la tristesse de Noël de ma belle-mère en fin de vie, mon épouse et moi-même, avons dès le départ de nos enfants décidé d’inviter quelques personnes vivant seules pour le repas de Noël. Le réveillon est dès lors entièrement consacré aux préparatifs du lendemain et terminé par la messe de minuit. Ce sénario nous laisse une impression de bonheur depuis plus de vingt ans.


      Forum sur abonnement

      Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

      [Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

    • message  641

      24 décembre 2006 par Josette D.

      11 janvier 2007, par Jean N.

      Josette,
      Vous n’avez que 67 ans. C’est jeune par rapport à mes 85 ! Vous avez fêté Noël avec vos enfants. Quelle chance ! Qu’importe que ce ne fût pas le 24 décembre au soir.
      Pourquoi se sentir obligé de faire comme tout le monde à ces dates fixées par le calendrier ? Noël chez les orthodoxes, c’est un autre jour… Pourquoi se laisser manipuler par toutes ces voix à la radio, à la télé, les tonitruantes publicités qui nous invitent, nous obligent presque à faire la fête, à enrichir les commerçants. Le soir de Noël ou du Nouvel an, je fais de la résistance dans la maison de retraite où la santé de ma femme « devenue en peu de temps une petite vieille », comme votre maman, nous a forcés de nous réfugier. Je coupe la télé, je lis un bon livre et surtout, surtout, je n’attends pas minuit pour aller me coucher !
      Vous demandez à votre maman,: « fais un effort ». Faites-le cet effort ! Vivez si m’en croyez et pas seulement de vos souvenirs. Ou alors écrivez-les pour vos enfants, pour vos amis, pour Magusine.
      À propos, votre amoureux à la Vespa, quand il l’a échangée pour une bagnole, vous l’avez gardé ?
      Jean N.


      Forum sur abonnement

      Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

      [Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

      • message  642

        24 décembre 2006 par Josette D.

        12 janvier 2007, par Eve

        Josette, c’est si merveilleux , si attendrissant et si triste ce que vous
        dîtes; ne vous appitoyez surtout pas sur vous-même , et c’est bien de vous
        souvenir de la vespa ,de ce temps là.Elle, (la vespa) est là pour vous revigorer les tripes ,et dire que tout celà est encore possible à vivre , même si ce n’est plus avec une vespa.
        A propos, moi j’ai passé mon réveillon
        aussi en solitaire, après avoir vu ma
        fille envahie de gros problèmes psychiatriques, avec qui j’ai fait 10
        machines de linge ce jour là, et en guise de cadeau ,j’ai reçu sa dose d’agressivité sur le dos……
        Il y a encore de bonnes choses à vivre,
        et moi de mon côté je ne râte aucune bonne chose qui me fait du bien., je sors,je vais au théâtre, au resto, je vois des amis, et je lis des bons livres. J’essaie d’avoir quand je le trouve un bon amant qui me fait du bien
        au coeur et au corps, quelque soit la
        durée dans le temps.
        Il faut vivre et profiter de chaque
        instant que la vie nous offre avant de
        de devenir une petite vieille qui ne sait plus rien faire.
        J’ai 64 ans. On a presque le même âge.
        Amitié.
        Eve


        Forum sur abonnement

        Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

        [Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

      • message  656

        24 décembre 2006 par Josette D.

        23 janvier 2007

        Merci de votre réponse.
        Si, si,je fais des efforts. Et j’écris. Pour mes petits enfants.
        Alors, si vous voulez connaître la suite de "mon amoureux à la Vespa" il faudra, un jour, lire mon "livre". Non, lui, ça n’a pas été le vrai !


        Forum sur abonnement

        Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

        [Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]


    Forum sur abonnement

    Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

    [Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

    Haut