• Site interactif d’Ages & Transmissions asbl dédié aux tranches de vie et aux débats

  • accessibilite

      fontsizeup fontsizedown Enregistrer au format PDF

    Recherche

    Articles associés

    Les enseignants se plaignent toujours. Et pourtant, parlons de leurs congés et n’oublions pas le peu de considération dont leur témoignent certaines directions. L’égalité des femmes ? Laissez-moi ricaner. Elles ne seront égales à l’homme que le jour où ils seront enceints.

    Deux jeunes dames enseignantes par vocation attendent depuis quelques années leur nomination définitive. Peuvent-elles l’espérer un jour ou se trouver au chômage sans indemnité ou presque car leurs contrats sont toujours à durée déterminée. Les écoles ont fusionné, enfin pas légalement. Alors, chaque année, les directions les ballottent d’un côté à l’autre pour éviter de les nommer. Et voilà que l’une d’entre elles décide de tomber enceinte. Scandale ! Que va-t-on en faire ? Pourquoi n’a-t-elle pas attendu encore quelques années jusqu’à sa ménopause pour échouer dans ses tentatives. « Ma chère, lui annonce-t-elle, vous tombez enceinte, j’en suis heureuse pour vous et votre mari. Félicitations ! Vu votre état, nous décidons que vous serez volante dans trois écoles et nous ne pourrons plus vous donner un horaire complet.

    La seconde se présente dans une autre école. Question : êtes-vous mariée ? Depuis quand ? Trois ans. Désolé, vous êtes trop jeune, vous n’avez pas assez d ‘expériences et surtout, silence sur la raison suprême : « vous pourriez tomber enceinte ! » ; ordre du Pouvoir organisateur.

    Je pourrais vous citer d’autres cas. Je conseille aux futurs instituteurs et professeurs de renoncer à cette profession. On y est tellement considéré (ironie). Pas d’espoir de promotion, d’évolution et surtout irrécupérable pour notre société, dixit, un recruteur de la place. »
    Bon futur aux femmes ! Bonnes vacances à celles qui risquent leur carrière et qui espèrent, espoir souvent déçu, trouver un autre poste en septembre.

    Je signe, un ancien enseignant.
    J. Biernaux

    Répondre à cet article

    Veuillez vous connecter afin de participer au forum
    Si vous ne possédez pas encore d'identifiants, vous pouvez vous inscrire ici: Inscription

    Forum sur abonnement

    Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

    [Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

    Forum

    • message  678

      Enseignantes enceintes, indésirables ! ... par Jean B.

      15 février 2007, par Jean Nicaise

      Je croyais que dans l ’enseignement catholique, on pratiquait la charité chrétienne. D’autre part, l’Église n’invite-t-elle pas à croître et à se multiplier ? Le Vatican n’a-t-il pas horreur des moyens contraceptifs grâce auxquels cette pauvre enseignante aurait évité une grossesse prématurée qui lui vaut de n’être pas titularisée ?
      Si elle avait opté pour l’enseignement officiel, notamment celui de l’État, jamais son… état n’aurait empêché sa nomination définitive…


      Forum sur abonnement

      Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

      [Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

    • message  485

      Enseignantes enceintes, indésirables ! par Jean B.

      26 septembre 2006, par clodomir

      Jadis, dans les écoles catholiques, une enseignante qui se mariait perdait son emploi pour la raison dont tu parles dans ton article: elle risque d’être enceinte bien tôt; (nous ne parlerons même pas, bien sûr, des malheureuses qui "tombaient" enceintes en dehors des liens sacrés du mariage).
      J’ai peine à croire que ce genre de discrimination existe encore à un époque où on manque d’enseignants; les exemples que tu cites sont-ils récents?
      Je reconnais dans ton article à la fois ton côté chevaleresque et ton style teinté d’ironie;
      amicalement
      Claude


      Forum sur abonnement

      Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

      [Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

      • message  486

        Enseignantes enceintes, indésirables ! par Jean B.

        27 septembre 2006

        Bonjour Claude,
        J’ajouterais que, même, en son temps, se marier entraînait parfois la cessation de contrat d’une femme, et ce dans certaines entreprises. Mon message est le suivant, acquérir un droit, c’est bien, en bénéficier c’est mieux. Mais pour l’instant, je voudrais avertir qu’un contrat moral et écrit ne sert à rien si d’aucun veut le remettre en question. La lutte sera permanente. La régression sociale, morale…. nous guette tous, sans exception. L’ironie sert à renforcer mon message. Merci d’avoir réagi, comme de coutme…
        Amitiés
        Souris rouge de colère et verte d’espoir.


        Forum sur abonnement

        Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

        [Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]


    Forum sur abonnement

    Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

    [Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

    Haut