• Des aînés, tisseurs de solidarité entre générations et cultures

  • La colonisation : une histoire belgo-congolaise. Une organisation de la commune d’Anderlecht

    Dans le cadre d’une réflexion menée par la commune autour de la recontextualisation des hommages à l’époque coloniale au sein de la commune.

    Programme du samedi 10 octobre 2020 : Espace 16 arts (16 rue Rossini à Anderlecht)

    - 14h : Histoires racontées des colons et des colonisés à partir du livre « Congo Belge : mémoire en noir et blanc »

    Le livre « Congo belge : mémoire en noir et blanc », édité par l’asbl « Ages et Transmissions, ce sont des témoignages de Congolais et de Belges du Congo…Des témoignages justes, parfois durs, et toujours nuancés… qui dressent de part et d’autre un bilan lucide et sans concession sur cette période.

    Venez revivre ces récits à travers la lecture de ces témoignages par des comédiens… !

    - 15h30 : Présentation du court-métrage : « Mentalités (dé)colonisées »

    De jeunes étudiants de l’IHECS, de futurs journalistes et surtout de jeunes citoyens, traitent à travers ce court-métrage, les relations que la Belgique entretient avec son passé colonial, les traces encore existantes dans le pays, mais aussi les mentalités actuelles au sein de la population belge.

    16h30 : Conférence 1 : L’Afrique pré-coloniale 17h30 : Conférence 2 : De 1850 à nos jours: Quelles traces coloniales ?

    Venez partager cette fin d’après-midi avec nos intervenants pour deux conférences sur l’Afrique précoloniale et les traces de la période coloniale. L’historienne, Amandine Lauro (ULB), l’anthropologue, Bambi Ceuppens (Musée Royal de l’Afrique Central), M. Evariste Pini Pini (Collectif Mémoire Coloniale) et l’asbl Change nous partageront leur travail dans le cadre de ces conférences. Avec comme modératrice : Daphné Budasz, historienne chercheuse à l’Institut Universitaire Européen.

    Afin de respecter les mesures liées au Covid, le nombre de places est limité. Pour toute réservation, veuillez contacter le 0495/59 61 42 ou envoyez un mail à solidariteinternationale@anderlecht.brussels en précisant : la date, l’activité et le nombre de personnes

    Haut