• Site interactif d’Ages & Transmissions asbl dédié aux tranches de vie et aux débats

  • Autres articles dans cette rubrique

    Méconnue, la douleur chronique affecte pourtant des milliers de personnes en France et en Europe. Jocelyne PADERI connaît cette douleur depuis son enfance. Plusieurs opérations parfaitement réalisées n’ont pas totalement supprimé ses douleurs, elles en ont même généré d’autres. Inscrite à un de nos groupes « J’écris ma vie », elle vient de publier l’un des premiers témoignages francophones sur la douleur chronique et sa prise en charge, dans un livre intitulé : A la douleur du jour.

    Venir au bout de sa douleur ou tout au moins la tenir en respect, cela ne fonctionne pas sur le mode habituel : J’ai un problème de santé.
    Je vais chez le médecin.
    Il me soigne.
    Je suis guérie.
    Si c’est là votre espoir, je vous conseille d’y renoncer.
    Les anglais parlent de pain center : centres de la douleur. Le nom français « centre anti-douleur » fait naître des attentes miraculeuses chez les patients. Beaucoup réclament une garantie de résultats, et vite. C’est beaucoup d’illusions. Il y a une part de soi-même à donner pour cela. Pour nous qui souffrons de douleur chronique, nous sommes partie prenante à vie de notre traitement. Nous ne pouvons jamais déposer totalement notre fardeau sur quelqu’un d’autre fut-ce le meilleur médecin. Quand on a un problème de santé, c’et pourtant ce que l’on a envie de faire. Avec la douleur chronique, nous n’avons pas d’autre choix que de devenir nous-mêmes les experts de son contrôle quotidien. Les médecins sont les spécialistes qui peuvent nous y aider. L’expertise nous en incombe.

    A la douleur du jour, pg 173

    Comprendre ma démarche d’écriture
    Se procurer le livre

    Répondre à cet article

    Veuillez vous connecter afin de participer au forum
    Si vous ne possédez pas encore d'identifiants, vous pouvez vous inscrire ici: Inscription

    Forum sur abonnement

    Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

    [Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

    Forum

    • message  156

      > A la douleur du jour par Jocelyne Paderi

      24 novembre 2004, par Sylvie

      Chère Jocelyne,
      Je viens de "dévorer" ton livre en 3 jours de temps. Il m’a profondément émue et interpellée: aurais-je eu ton courage en pareil cas? J’ai beaucoup appris également: j’ignorais totalement qu’on pouvait être "déréglé" au niveau du seuil de tolérance de la douleur, au point de souffrir anormalement. Cela me rend très humble quant à mes jugements sur la douleur d’autrui.Je sors de cette lecture avec beaucoup d’admiration pour toi, qui a eu le courage d’écrire ce livre (et je sais qu’il t’en coûte actuellement). Faire acte de témoignage et ainsi donner sens à ta douleur est un acte formidable. Beaucoup d’admiration aussi pour l’homme qui a choisi de t’accompagner au quotidien. Quelle belle preuve d’amour!
      Que la douleur du jour puisse s’accompagner d’un peu de douceur, c’est tout ce que je te souhaite pour l’avenir, ainsi qu’à tes proches!
      Sylvie


      Forum sur abonnement

      Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

      [Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]


    Forum sur abonnement

    Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

    [Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

    Haut